Archives de catégorie : Non classé

Réglages des options de discussion

Une discussion peut s’instaurer sur vos carnets via la fonctionnalité des commentaires.
En effet, chaque billet et chaque page peut accueillir les commentaires des lecteurs.
La politique de l’équipe d’Hypotheses.org à propos des commentaires incite à l’ouverture la plus large de la discussion.
Pour cela nous choisissons les réglages par défaut visibles sur la copie d’écran ci-dessous à la création des carnets.
Nous souhaitons en particulier attirer votre attention sur deux réglages qu’il nous semble important de vérifier et de prendre en compte si vous n’avez pas encore regardé cette page de réglages :

  • « Autoriser les visiteurs à publier des commentaires sur les billets  » –> cette option permet d’ouvrir les commentaires pour toutes les publications du carnet ; au moment de l’édition d’un billet, il est ensuite possible de décocher : « autoriser les commentaires » pour ce billet particulièrement si vous ne souhaitez pas de réaction sur le billet en question.
  • « Un utilisateur doit être enregistré et connecté pour publier des commentaires (Seuls les membres de ce site peuvent laisser un commentaire.)  » –> nous conseillons que cette option soit décochée si vous souhaitez que les commentaires soient ouverts à d’autres personnes que la communauté des rédacteurs Hypotheses.org.

Nous vous invitons alors à vérifier les réglages de ces paramètres dans l’administration de vos carnets, dans le menu réglages –> Discussion (Cf copie d’écran ci-dessous). Vous êtes bien sûr libres de les modifier. Vous pouvez également y régler la modération (a priori ou a posteriori), le signalement par envoi de mail etc.

Édition d’une page

Il existe deux unités de publication sur un carnet : les « billets d’actualité » et les « pages ».

De type « page statique », ces pages vous permettront, par exemple, de présenter précisément l’objet du carnet de recherche (page « à propos » existante à la création du carnet), présenter le programme de recherche, afficher une bibliographie, présenter l’équipe etc.

Pour éditer une page il suffit de se rendre sur l’onglet Pages puis cliquer sur « modifier » ou « ajouter » dans la partie d’administration du carnet, comme ci-dessous.

Configuration de la barre d’édition des pages et billets du carnet

Une nouvelle barre d’édition a été mise en place sur la plateforme. Elle apporte de nouvelles fonctions pour l’édition des pages et billets du carnet.

Vous pouvez la configurer dans le menu « Réglages » :

En plus des fonctionnalités d’édition habituelles (mise en forme, création de liens…), vous y trouverez par exemple une fonctionnalité de création de tableaux, d’ancre, de gestion des images etc.

Une fois sur la page de configuration de la barre, il suffit de glisser / déposer les boutons que l’on souhaite voir apparaître (affichés dans la partie basse) vers la place souhaitée dans la barre en haut. Il est possible de modifier l’ordre des boutons.

Remarque : la mise en place de la barre peut présenter un problème avec certaines résolutions d’écran (les petits écrans).
Nous tentons de corriger ce problème ; en attendant une petite astuce est de cliquer sur le bouton « Options de l’écran » qui est au sommet de l’écran, à droite, sur la deuxième ligne (fond jaune). Cela permet de demander un affichage sur une seule colonne, au lieu de deux. Cette option est ensuite mémorisée.

Rétroliens ou Trackbacks

Réaliser un trackback consiste à rapprocher deux billets traitant du même sujet et se trouvant sur deux carnets/blogs distincts. Ce rapprochement se matérialise par ce qu’on peut appeler un lien réciproque.
Le principe est le suivant : si un blog A cite un blog B en créant un lien hypertexte pointant vers B, alors, le blog B va créer un lien dans l’autre sens pointant vers le blog A, signalant à ses lecteurs qu’il a été cité par A.
Les lecteurs du blog B verront alors apparaître un commentaire qui s’est fait de manière automatique sur le billet en question cité par le blog A . Le message du commentaire ainsi affiché correspondra aux premières lignes du billet du blog A, ainsi qu’à son titre.

La gestion des rétroliens reçus se fait donc au même niveau que les commentaires.

Dans WordPress, le menu « Réglages » puis « Discussion » permet d’autoriser la génération de rétroliens depuis d’autres carnets vers son propre carnet (Autoriser les notifications depuis les autres weblogs) (notifications par pings et rétroliens). Cette option peut aussi être gérée au niveau de chaque article.

On peut aussi demander que son propre carnet « ping » les autres blogs lorsque des liens sont créés vers eux ; de telle manière qu’il puisse bénéficier éventuellement de rétroliens en retour (Tenter de notifier les weblogs liés à cet article ).

Faire apparaître les droits à propos de votre carnet

Il existe plusieurs alternatives de droits de propriété sur les contenus.

Nous vous recommandons l’usage des licences Creative Commons sur vos carnets.

Le Creative Commons (CC) est une organisation à but non lucratif dont le but est de proposer une alternative légale aux personnes ne souhaitant pas protéger leurs oeuvres en utilisant les droits de propriété intellectuelle standards de leur pays, jugés trop restrictifs1. L’organisation a créé plusieurs licences, connues sous le nom de licences Creative Commons. Ces licences, selon leur choix, restreignent seulement quelques droits (ou aucun) des travaux, le droit d’auteur (copyright) étant plus restrictif.

Simples à utiliser et intégrées dans les standards du web, ces autorisations non exclusives permettent aux titulaires de droits d’autoriser le public à effectuer certaines utilisations, tout en ayant la possibilité de réserver les exploitations commerciales, les oeuvres dérivées ou le degré de liberté (au sens du logiciel libre).

Toute exploitation d’une oeuvre (hors domaine public et exceptions) nécessite d’obtenir l’autorisation des titulaires de droit avant de pouvoir la reproduire, la diffuser sur les réseaux peer to peer ou autrement, ou l’adapter. En revanche, les licences Creative Commons autorisent à l’avance le public à exercer ces actes, selon certaines conditions (voir les 6 licences disponibles à partir de l’interface « Choisissez votre licence »)

Il ne s’agit pas d’assurer une protection technique aux œuvres placées sous licence Creative Commons, mais d’offrir plus de droits au public en l’informant que certaines utilisations sont consenties à titre gratuit.

Les licences Creative Commons contribuent à diminuer les coûts de transaction : distribution, recherche automatique d’oeuvres, information sur le régime des droits, négociation en cas d’utilisation commerciale après l’option « Pas d’Utilisation Commerciale », rédaction d’autorisations d’utilisation ou de remix, procédure…

Le site du Ministère de la Culture propose des fiches expliquant le droit de la propriété littéraire et artistique applicable en France par défaut http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droits/

Pour savoir quelle licence correspond à vos attentes, vous pouvez vous rendre sur cette page : http://fr.creativecommons.org/contrats.htm choisir et insérer un des éléments ci-dessous dans la page crédits de votre carnet et/ou dans un bloc texte widget dans une colonne latérale :

Creative Commons License

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Creative Commons License

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

  • Cc-by new.svg Attribution : signature de l’auteur initial (ce choix est obligatoire en droit français) (sigle : BY)
  • Cc-nc.svg Non Commercial : interdiction de tirer un profit commercial de l’œuvre sans autorisation de l’auteur (sigle : NC)
  • Cc-nd.svg No derivative works : impossibilité d’intégrer tout ou partie dans une œuvre composite ; l’échantillonnage (sampling), par exemple, devenant impossible (sigle : ND)
  • Cc-sa.svg Share alike : partage à l’identique, avec obligation de rediffuser selon la même licence ou une licence similaire (version ultérieure ou localisée) (sigle : SA)

Exemple de combinaison : Creative Commons BY-NC-SA