Comment fonctionnent les portails d’Hypothèses ?

Dernière mise à jour : février 2018

Hypothèses regroupe aujourd’hui plusieurs milliers de carnets de recherche animés par une vaste communauté de carnetier·e·s de tous pays qui peuvent publier en toutes les langues. La plateforme est organisée en subdivisions linguistiques qui correspondent actuellement à des communautés de carnetier·e·s francophones, anglophones, germanophones et hispanophones. Chaque communauté dispose de ses propres outils de discussion et de son comité scientifique. D’autres subdivisions sont en préparation.

Les publications en langues française, anglaise, allemande et espagnole sont valorisées sur des portails linguistiques dédiés, par les gestionnaires de chaque subdivision linguistique.

Les contenus de ces quatre portails linguistiques sont valorisés sur le portail général multilingue d’Hypothèses : hypotheses.org.

Chaque jour, les carnetier·e·s publient plus d’une centaine de billets sur leurs carnets de recherche. Tous ne peuvent donc pas être valorisés sur les portails d’Hypothèses. De même, chaque jour, un seul billet fait la Une (en haut de la page d’accueil) du portail francophone (la fréquence de billets mis à la Une des autres portails varie en fonction de la masse de contenu publié).

Voici une explication du fonctionnement de l’éditorialisation d’Hypothèses pour les contenus francophones :

La valorisation des billets sur le portail d’Hypothèses est une des missions du service Blogging Scientifique d’OpenEdition. Chaque jour, l’ensemble des billets nouvellement publiés sur l’ensemble des carnets sont parcourus pour sélectionner ceux qui apparaîtront sur le portail francophone d’Hypothèses. Parmi ces billets valorisés, le choix est encore affiné et un billet est sélectionné pour faire la Une. Ce dernier est alors iconographié et valorisé dans le bandeau du portail francophone d’Hypothèses, et le bandeau du portail général multilingue d’Hypothèses. Une proportion des billets valorisés sont diffusés sur les réseaux sociaux d’Hypothèses (Twitter et Facebook).

Tous les billets sont susceptibles de se retrouver sur et en Une du portail francophone d’Hypothèses. Cette éditorialisation de la plateforme Hypothèses permet de rendre compte du foisonnement et de la diversité des contenus que vous publiez, tout en tenant compte de l’activité intense de la plateforme.

Citer ce billet : “Comment fonctionnent les portails d’Hypothèses ?”, par Frédérique Muscinesi. Publié sur La Maison des carnets le 19 janvier 2012. Lien : https://maisondescarnets.hypotheses.org/1065.

Vous aimerez aussi...