Bienvenue sur Hypothèses

Hypothèses est une plateforme de blogging scientifique en sciences humaines et sociales, qui regroupe plusieurs milliers de blogs scientifiques appelés “carnets de recherche”, clin d’œil au carnet de laboratoire dans sa version “papier”. 

Ces blogs scientifiques sont animés par une vaste communauté de “carnetier·e·s” de tous pays, appartenant à la communauté scientifique (doctorant·e·s, chercheur·e·s, professeur·e·s, équipes de recherche et personnels attachés à une institution de recherche ou d’enseignement supérieur française ou étrangère). Hypothèses met à disposition un outil de communication directe et d’expérimentation de nouvelles écritures académiques pour les acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales.

La plateforme s’appuie sur le logiciel libre WordPress, simple d’utilisation et dont la gestion technique est assurée par OpenEdition. L’ouverture d’un blog et la consultation des contenus sont gratuites.

Une envergure internationale

Fondée en 2009, la plateforme Hypothèses reçoit plus d’un million de visites par mois, en provenance du monde entier. Il est possible de publier dans toutes les langues sur les carnets Hypothèses. La plateforme est organisée en subdivisions linguistiques qui correspondent à des communautés de carnetier·e·s francophones, anglophones, germanophones et hispanophones. Chaque communauté dispose de ses propres outils de discussion et d’une équipe d’accompagnement dédiée et de son conseil scientifique.

De nombreux carnets présentent des articles dans deux voire trois langues, comme Les carnets de l’Ifpo (Institut français du Proche-Orient) avec des billets en arabe, français et anglais. 

Capture d’écran d’un billet disponible en deux langues sur le carnet Hypothèses “Les carnets de l’Ifpo”

Hypothèses, une plateforme mutualisée et spécialisée

Hypothèses est une plateforme. Cela signifie que les différents carnets de recherche ne sont pas des sous-parties d’un seul site Internet, mais sont autant de sites Internet indépendants sur le plan éditorial qui sont hébergés sur un serveur commun. Chaque rédacteur/trice en chef ou propriétaire d’un carnet a donc son propre site, accessible à partir d’une adresse du type https://nomducarnet.hypotheses.org

Un ensemble de fonctionnalités spécifiques répondant aux besoin des carnetier·e·s ont été ajoutées au logiciel de base.

Les carnetier·e·s ne peuvent pas installer eux-mêmes de plugins (extensions offrant de nouvelles fonctionnalités) sur leur carnet. Chaque ajout de plugin se fait par l’équipe d’Hypothèses à l’échelle de la plateforme. Chaque demande de nouveau plugin par les carnetier·e·s doit être étudiée par l’équipe d’Hypothèses, qui doit ensuite tester les éventuelles solutions identifiées, avant que celles-ci soient déployées sur la plateforme et proposées à toute la communauté des utilisateurs/trices d’Hypothèses.

Une multiplicité d’usages

Tous les carnets d’Hypothèses ont en commun de traiter de sujets de recherche en sciences humaines et sociales, mais tous n’ont pas la même vocation. Certains sont individuels, administrés par des enseignant·e·s-chercheur·e·s, chercheur·e·s, doctorant·e·s, bibliothécaires, ingénieur·e·s, etc., là où d’autres sont collectifs, ou permettent à des équipes de recherche de répondre à un besoin identifié de communication directe sur le web grâce à un outil gratuit, pérenne, simple et léger. Les carnets répondent donc à une diversité d’usages dont voici quelques exemples :

Carnet de chercheur·e

Souvent individuel, des enseignant·e·s-chercheur·e·s ou chercheur·e·s y exposent leurs recherches en cours au fil de leurs projets.

Exemple : Littérature et révolution

Carnet de thèse

Souvent individuel, des doctorant·e·s y notifient l’avancement de leur thèse en cours, en exposant des réflexions tant sur leur sujet que sur la vie de thésard·e.

Exemple : Entre le zist et le zest

Carnet de master

Administré par un·e responsable pédagogique, il est souvent le support de publication d’exercices d’écriture réalisés par les étudiant·e·s.

Exemple : Voir et penser

Carnet de terrain

Usage le plus proche du traditionnel carnet papier de terrain, il accueille en général les notes d’une recherche “en train de se faire” d’une ou plusieurs personnes.

Exemple : Le carnet de la MAFKF

Carnet de programme/équipe/projet de recherche

Alimenté par les résultats et actualités de recherche des membres d’un programme, unité ou autre structure de recherche, il est souvent articulé selon les axes de recherche de la structure. Il pallie un inconvénient lié à la création d’un site Internet indépendant : la maintenance du site une fois l’arrêt de financement du programme lorsque celui-ci est terminé.

Exemple : Échos du Craham

Carnet de bibliothèque

Y sont souvent publié des actualités, archives, et cycles thématiques de bibliothèques académiques et universitaires.

Exemple : Le carnet des bibliothèques et archives du Collège de France

Carnet d’accompagnement d’événement

Au-delà d’annoncer par exemple les séances d’un séminaire ou le programme d’un colloque donné, il permet en général de lire sur un même support et de manière organisée les présentations des participants, leurs sujets, les comptes-rendus de séance et de discussion, ainsi que les actes de l’événement en question.

Exemple : Administrer par l’écrit

Carnet de veille

Il sert à rendre compte d’une veille scientifique autour d’un sujet de recherche, dont la curation peut être effectuée par une ou plusieurs personnes.

Exemple : Musiques, territoires, interculturalité

Carnet compagnon d’une publication

Il sert de complément à un support de publication scientifique classique (souvent une revue académique), en publiant par exemple des articles complémentaires et annexes au dernier numéro paru. Il peut également permettre une réactualisation thématique d’anciens numéros.

Exemple : Carnet de Terrain

Cette typologie est indicative, non exhaustive et en évolution constante. Elle n’implique pas un choix unique et immuable. Les formats d’écriture possibles restent ouverts. De fait, à leur création, la structure et les fonctionnalités sont identiques pour tous les carnets. Leurs administrateurs/trices peuvent, ensuite, les paramétrer en fonction des spécificités de leurs projets éditoriaux.

Un accompagnement tout au long de la vie du carnet

Il existe un ensemble d’outils et de dispositifs mis en place par l’équipe d’Hypothèses pour accompagner les carnetier·e·s dans la prise en main et l’utilisation de leur carnet de recherche sur la plateforme :

Le forum d’entraide des carnetier·e·s francophones

Le forum d’entraide des carnetier·e·s francophones permet aux utilisateurs/trices d’Hypothèses de mutualiser leurs connaissances et d’échanger leurs trucs et astuces d’ordre technique ou éditorial pour gérer au mieux leur carnet de recherche. Aucune question ne reste sans réponse sur cette liste. Après un délai raisonnable, l’équipe d’Hypothèses répond à toute question au sujet de laquelle aucun membre de la communauté des carnetier·e·s n’a apporté d’éclairage.

La liste des carnetiers

Une liste de discussion disponible dans plusieurs langues (français, anglais, allemand, espagnol) à laquelle les carnetier·e·s peuvent choisir d’être abonné·e·s dès la création de leur carnet. C’est par cette liste que l’équipe d’Hypothèses diffuse des informations sur la maintenance, les évolutions et les actualités de la plateforme. Les membres des communautés non francophones peuvent également poser leurs questions via ce canal. Tout·e utilisateur/trice d’Hypothèses peut demander à être abonné·e à la liste en envoyant un e-mail à l’équipe d’Hypothèses.

L’équipe d’Hypothèses à votre écoute

Pour toute question qui ne pourrait pas trouver de réponse sur le forum d’entraide ou les listes des carnetiers non francophones (notamment les questions personnelles relatives à un compte utilisateur, un mot de passe ou une candidature de carnet de recherche), les utilisateurs/trices de la plateforme peuvent envoyer un e-mail à l’équipe d’Hypothèses via l’adresse : hypotheses[at]openedition.org

Des formations gratuites, adaptées à vos besoins

Pour aider les carnetier·e·s à prendre en main leur carnet, tout en présentant certaines bonnes pratiques du blogging scientifique et de la publication en ligne, l’équipe d’Hypothèses propose des formations gratuites, données régulièrement à Paris et Marseille. L’offre de formation comporte deux niveaux. Les formations de base s’adressent aux utilisateurs/trices ayant rejoint Hypothèses il y a peu de temps, ou ayant pour projet d’ouvrir un carnet sur la plateforme, alors que les formations avancées concernent les utilisateurs/trices possédant déjà au moins un carnet sur Hypothèses et rencontrant des points de blocage précis dans leur pratique quotidienne. La formation de base en présentiel est le canevas sur lequel à été construite la présente formation en ligne.

Il est nécessaire de s’inscrire pour participer à l’une des sessions de formation en présentiel. Toutes les informations, ainsi que le lien vers le formulaire d’inscription, sont disponibles via la page suivante : https://www.openedition.org/10838

La Maison des carnets

Géré par l’équipe d’Hypothèses, ce blog – sur lequel vous naviguez actuellement – est un centre de ressources pensé pour accompagner les carnetier·e·s dans la prise en main de leur carnet de recherche. Il contient, outre cette formation, des tutoriels et des guides de bonnes pratiques éditoriales, ainsi que des billets d’actualité concernant la vie de la plateforme.

La valorisation et le référencement de votre carnet et de vos contenus

L’ampleur de la plateforme Hypothèses assure à ses carnets et aux contenus qui y sont publiés un référencement de qualité dans les moteurs de recherche sur Internet.
Les carnets peuvent être ajoutés au catalogue d’OpenEdition dès lors qu’ils ont commencé à être pris en main et alimentés. Ce qui améliore leur référencement. Une fois au catalogue d’OpenEdition, les carnets domiciliés en France bénéficient d’un partenariat entre OpenEdition et la Bibliothèque nationale de France (qui joue le rôle de centre ISSN national), et peuvent obtenir un ISSN (International Standard Serial Number). Cet identifiant bibliographique international, unique et standardisé, s’applique aux publications en série comme, notamment, les blogs. Avoir un ISSN permet à un carnet d’apparaître dans de nombreuses bases de données et catalogues bibliographiques mondiaux (par exemple Worldcat, ROAD ou le catalogue de la BnF).

L’équipe d’Hypothèses valorise les contenus publiés par les carnetier·e·s sur différents portails linguistiques, ainsi que sur les réseaux sociaux de la plateforme (Twitter et Facebook). Le travail d’éditorialisation mené permet de rendre compte du foisonnement, de la diversité et de la qualité des contenus publiés sur Hypothèses.

La valorisation des contenus est détaillée dans le module 3 “Diffuser mon contenu” de la présente formation.

Prêt·e à vous lancer dans l’aventure du blogging scientifique sur Hypothèses ? Nous vous invitons à poursuivre le parcours pour commencer à construire votre carnet de recherche !

L’équipe d’Hypothèses


Image mise en avant : Overhead view of welcome mat outside inviting front door of house par Mstock, licence Adobe Stock
Image de fin : person stepping on blue stairs par Lindsay Henwood, licence Unsplash

Citer ce billet : “Bienvenue sur Hypothèses”, par Marion Wesely. Publié sur La Maison des carnets le 1 janvier 2020. Lien : https://maisondescarnets.hypotheses.org/4927.

Marion Wesely

Anciennement Chargée de l'accompagnement des communautés et de la valorisation des contenus d'Hypothèses / Community manager & communication officer for the Hypotheses platform (OpenEdition)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search