Tous les articles par Frédérique Muscinesi

[Archive] Trois nouveaux thèmes à votre disposition (2013)

Depuis peu, vous avez dû observer l’apparition de trois nouveaux thèmes dans l’onglet « Apparence » > « Thèmes » de votre tableau de bord.

Ces trois thèmes, appelés Magazine P basic, Evolve Hypothèses et Twenty Eleven sont destinés à apporter des fonctionnalités supplémentaires, à assurer la compatibilité des carnets avec les évolutions du logiciel WordPress, et à offrir un aspect visuel plus moderne. Continuer la lecture de [Archive] Trois nouveaux thèmes à votre disposition (2013)

Afficher la liste des auteurs de votre carnet

Le widget « List authors » vous permet d’afficher la liste des auteurs de votre carnet en un clic.

Pour l’activer, rendez-vous dans « Apparence » > « Widgets » > « List auhors ». Sélectionnez-le et déposez-le dans la zone de widgets où vous souhaitez voir la liste apparaître.

Ouvrez ensuite la fenêtre de configuration du widget : vous pouvez renommer le widget, afficher le flux rss des billets de chaque auteur, modifier le type d’affichage ou encore établir un nombre minimum de billets publiés pour que l’auteur apparaisse. Cliquez ensuite sur « enregistrer ».

La liste des auteurs du carnet est active.

Ajouter un calendrier dans son carnet

Depuis quelques temps certains carnetiers émettent le voeu de pouvoir afficher le calendrier des activités de leur laboratoire faisant justement remarquer que le widget « calendrier » dont est dôté WordPress ne permet d’afficher que la date de publication des billets.

Pour tenter d’y remédier nous vous proposons deux solutions :

la première est l‘incrustation d’un calendrier externe publié sur internet.
Dans le cas que nous présentons, nous utilisons « Google Calendar » et nous proposons de le publier comme Widget.
Pour ce faire, il faut avoir au préalable un compte de messagerie gmail, puis procéder comme suit :

1. créez votre agenda

  • entrez dans votre compte gmail
  • créez un agenda en cliquant sur « Agenda » dans le menu supérieur de la page

2. configurez votre calendrier

  • cliquez sur le bouton situé à droite du nom du calendrier dans la colonne « Mes agendas ». Un menu déroulant apparaît. Cliquez alors sur « Partager cet agenda ».

  • dans cet onglet, il suffit de cocher la case « Rendre cet agenda public ».

  • passez ensuite à l’onglet « détails de l’agenda »

  • vous pouvez modifier le nom de votre agenda, y ajouter une description, un lieu. Vous obtenez dans la rubrique « Insérez cet agenda » le code html qui vous permettra de l’incruster dans votre carnet.

3. Adaptez votre calendrier à la taille du Widget « Texte » de WordPress

  • cliquez sur le lien « Personnaliser la couleur, la taille et d’autres options ».
  • privilégiez le titre, les boutons de navigation comme éléments visibles.
  • modifiez la taille du calendrier suivant la taille du Widget « Texte » : la taille recommandée est de 158 pixels de largeur et de 170 pixels de hauteur
  • enfin, il vous est possible de choisir une couleur d’arrière-plan et d’ajouter des bordures.
  • au fur et à mesure de vos configurations, le code html se modifie automatiquement. Une fois vos réglages terminés, le code qui s’y trouve est donc prêt à être copié et collé. Vous pouvez néanmoins vous assurer de son actualisation en cliquant sur le bouton « mettre à jour le code html ».

4. Copiez le code html au Widget « Texte »

  • copiez le code html
  • rendez-vous dans la section Apparence —> Widgets
  • sélectionnez un Widget « Texte » en le faisant glisser dans votre colonne de Widgets (Sidebar)
  • collez le code html copié dans votre Widget que vous pouvez nommer en remplissant la case « titre ».
  • cliquez enfin sur « enregistrer »

votre calendrier apparaît alors dans votre sidebar.

Si vous voulez le publier dans une page ou bien dans un billet, il suffit de reprendre la même procédure et d’utiliser le mode « html » de votre éditeur où vous collerez directement le code html récupéré.
Dans ce cas-là les réglages de taille sont différents : nous vous conseillons une largeur maximale de 790 pixels (par défaut le code que Google génère est de 800 pixels, il faut donc faire une légère modification). Il est également tout à fait possible de jouer avec les différentes visualisations disponibles (liste, semaine, mois, année).
Vous trouverez comme exemple l’incrustation du calendrier du Cléo dans Léo en liste dans une page. http://leo.hypotheses.org/calendrier-du-cleo

La deuxième solution est à échelle de votre institution de rattachement et requiert la création d’une catégorie spécifique dans le calendrier d’OpenEdition Calenda qui permet la sélection et réception automatique d’activités publiées sur Calenda qui s’y réalisent. L’activation d’une telle catégorie exige de la part de l’institution une cotisation annuelle.
Une fois créée et activée, il suffit de visualiser le flux que cette catégorie génère en utilisant un Widget « Flux ».

Si toutefois, ces deux solutions ne répondaient pas entièrement à vos demandes, n’hésitez pas à spécifier vos nécessités dans la liste des carnetiers ou en commentaire de ce carnet.

Compte-rendu de la réunion du conseil scientifique du 16 mai 2012

Le conseil scientifique francohpone d’Hypothèses permet de garantir la dimension scientifique de la plateforme et contribue à l’évolution pratique et strétagique du projet.

Cette réunion a donc réuni plusieurs membres du conseil. L’équipe d’Hypothèses a d’abord proposé un état des lieux de la plateforme, puis a présenté les évolutions en cours et ses objectifs à moyen terme afin qu’ils soient débattus et enrichis par le conseil scientifique.

I – Etat des lieux

1. Quelques chiffres

Confirmant la tendance relevée depuis janvier 2012, le nombre de carnets publiés chaque mois est en augmentation, ce qui représente, depuis le mois de mars, de 30 à 33 carnets. Par ailleurs, on note que le taux de carnet créés et finalement inutilisés est à la baisse.
L’augmentation de la fréquentation est probablement le corollaire de l’augmentation du nombre des carnets. Les tendances perçues en janvier 2012 sont confirmées : Hypothèses a dépassé le seuil des 500 000 visites par mois.
Au jour de la réunion du conseil scientifique, 408 carnets se trouvaient dans le catalogue d’Hypothèses.
Aux vues de ces chiffres, Hypothèses apparaît donc comme une force motrice d’OpenEdition.

2. Evolution disciplinaire

S’appuyant sur la répartition disciplinaire des carnets de recherche qui avait été faite en 2010 à partir de la classification anglophone des carnets de recherche, une série d’évolutions ont été mises à jour :
– certaines disciplines ont connu un développement important : History & Acheology, Arts & Humanities, Literature, Langage & Linguistics, Multidisciplinary
– deux matières ont connu une évolution stable. Etant très représentées dès les débuts de la plateforme, ces disciplines continuent d’être les plus fréquentes : Sociology, Anthropology
– enfin, une série de disciplines restent très faibles : Law, Psychology, Psychiatry, Public Health, Environmental studies
Il faut noter que les tendances ont été établies selon l’évolution du nombre de carnets dans chaque discipline depuis 2010. La forte augmentation d’une discipline peu représentée en 2010 peut correspondre à un nombre actuel de carnets de recherche relativement réduit. Par ailleurs, un carnet peut entrer dans plusieurs catégories.

II. Communauté

1. Evolutions de la liste des carnetiers et de La maison des carnets

Sur proposition du conseil scientifique, l’équipe d’Hypothèses postera désormais sur la liste des carnetiers la liste des derniers carnets publiés au catalogue d’Hypothèses. Ainsi, l’ensemble de la communauté pourra découvrir plus rapidement les nouveaux carnets en ligne.
De même, La maison des carnets hébergera dorénavant des informations de nature plus diverse. En outre, les comptes-rendus des conseils scientifiques s’y trouveront publiés. De plus, les membres du conseil scientifique comme les carnetiers sont invités à y partager des informations, des astuces, des réflexions sur leurs pratiques du blogging sur Hypothèses. Pour ce faire, il suffit de nous écrire à hypotheses@revues.org.

2. Nouvelles pratiques

Parmi les nombreuses pratiques qu’il est possible de développer sur un carnet de recherche, les Vases communicants, constituent une expérience originale.  Comme le conseil scientifique l’a rappelé, le carnet de recherche est un espace d’expérimentation. Au sein d’Hypothèses, il peut être de surcroît un espace d’expérimentation collective.
Il serait alors possible d’imaginer des “opérations” plus larges de vases communicants, multilingues, autour de colloques, etc.. Cette dernière possibilité permettrait à des personnes, qui ne veulent pas s’engager dans la création d’un carnet, de s’essayer à la publication de billets sur Hypothèses. Des carnets éphémères autour d’une journée d’études ou bien encore un carnet éphémère ouvert à différentes interventions seraient envisageables.

3. Rôle du conseil scientifique

Florilège, le carnet du conseil scientifique francophone
Florilège http://florilege.hypotheses.org/ est un carnet qui permettra au conseil scientifique francophone de mettre régulièrement en exergue un carnet. Sélectionnée et transmise à l’équipe d’Hypothèses grâce à un hashtag (étiquette sur twitter), l’équipe se chargera de la publication de la sélection sur le carnet de recherche. Cette sélection sera reprise dans la future newsletter d’Hypothèses.

Le rôle du conseil scientifique comme ambassadeur d’Hypothèses
Les membres de l’équipe ont l’habitude de se rendre à de nombreux événements publics et d’organiser formations et ateliers qui sont autant d’occasions pour faire découvrir Hypothèses. Les sessions divisées en une partie théorique et des références pratiques ont de très bons résultats puisqu’elles donnent très souvent lieu à des créations de carnets.
Les membres du conseil scientifique sont invités à relayer l’équipe et à présenter, depuis leur expérience de membres du conseil scientifique et de carnetiers, la plateforme et le blogging scientifique sur Hypothèses. Profitant des opportunités de voyage qui peuvent s’offrir à eux, les membres du conseil scientifique sont vivement encouragés par l’équipe à participer à des événements à l’étranger ou à y organiser des rencontres. En appui à ces interventions, l’ensemble des contenus et supports créés par l’équipe sont accessibles sur le compte Slideshare d’OpenEdition et sont susceptibles d’être modifiés, adaptés et enrichis.
Ainsi, l’un des membres du conseil scientifique d’Hypothèses, Aurélien Berra, a proposé l’intervention « News from the Hyposphere » http://www.lisa.gerda-henkel-stiftung.de/videos_watch.php?nav_id=3704 lors du colloque Weblogs in den Geisteswissenschaften oder: Vom Entstehen einer neuen Forschungskultur) organisé à Munich en mars 2012.

III. Evolutions fonctionnelles

L’adoption progressive du blogging scientifique et l’expérience chaque fois plus experte de la communauté  suscitent de nouvelles demandes qui rencontrent les évolutions structurelles pensées par l’équipe du Cléo. Ainsi, deux axes majeurs de développement vont être explorés dans les prochains mois.

1. Système de recommandation

A la fois envisagé par l’équipe du Cléo et suggéré par les carnetiers, il est nécessaire de mettre en place un système de recommandation au niveau du carnet et au niveau de la plateforme. Les recommandations faites au niveau du carnet permettront d’accéder plus aisément aux différents billets du carnet selon leurs catégories. Les recommandations faites au niveau de la plateforme permettront de proposer des parcours de lectures thématiques au lecteur sur l’ensemble des carnets d’Hypothèses. Le système de recommandation au niveau du carnet se trouvera au bas de chaque billet. Le système de recommandation au niveau de la plateforme se trouvera au niveau de la barre supérieure de fonctionnalités, dite « Openbarre ».

2. Multilinguisme et éditorialisation du portail

Le travail sur l’éditorialisation de la page d’accueil paraît urgent à l’équipe et aux membres du conseil scientifique dans la mesure où l’augmentation des contenus et leur internationalisation risque de rendre moins lisible la page d’accueil.
Pour mieux organiser le multilinguisme, un bouton devrait permettre, non pas de naviguer en une seule langue et de n’accéder qu’aux billets publiés dans la langue en question, mais d’exclure les langues que l’on ne comprend pas afin d’améliorer l’expérience de lecture de chaque utilisateur.
Par ailleurs, il est nécessaire de développer et d’implémenter un outil d’identification automatique de la langue des billets pour que l’ensemble des billets soient correctement redistribués selon les portails linguistiques, quelle que soit la langue principale déclarée par le carnetier lors de son inscription à Hypothèses.

IV . Internationalisation

L’internationalisation d’Hypothèses passe par la création de portails linguistiques et d’équipes internationales grâce à la collaboration d’institutions implantées dans un ou plusieurs pays de l’aire linguistique du portail.

1. Communauté germanophone

Aujourd’hui, le portail de la communauté germanophone est alimenté par 25 carnets (dont 18 ont déjà été publiés au catalogue). La Bloghaus, équivalent en allemand de la Maison des carnets a été montée. De plus, le comité de rédaction germanophone a créé son blog Redaktionsblog où il publie des conseils et des réflexions au sujet du blogging scientifique en général.
Ce portail a une spécificité : il dispose d’un conseil scientifique et d’un comité de rédaction.
Par ailleurs, il est notable de voir que, malgré l’appui d’une institution allemande, les carnets proviennent bien de l’ensemble de la communauté scientifique germanophone. Les responsables de deux carnets sont affiliés à une institution suisse, et deux autres à une institution autrichienne. Le conseil scientifique et le comité de rédaction sont composés de membres provenant de divers pays germanophones.

2. Communauté hispanophone

La communauté hispanophone, plus récente, est composée de 13 carnets.
Mais le récent partenariat établi avec l’UNED (université nationale d’enseignement à distance), université espagnole d’éducation à distance, permettra de développer sans doute cette communauté. La bibliothèque centrale de l’UNED assurera l’animation de la communauté (Casa de los blogs, liste carnetiers, etc.).

3. Communauté francophone

La communauté francophone étant aujourd’hui, pour des raisons historiques, la plus développée, il est intéressant d’y remarquer la grande diversité des carnetiers.
Afin de mieux connaître les avancées, évolutions et usages des différentes communautés, des indicateurs particuliers devraient être développés.

D’une façon générale, l’internationalisation se poursuivra avec l’ouverture vers d’autres langues scientifiques comme le portugais et l’italien.

Hypotheses dans toutes les langues !

EruptionHypotheses grandit et s’internationalise, et la plateforme s’en trouve changée.
En effet, l’internationalisation d’Hypothèses est active : il ne s’agit pas simplement d’accueillir des carnetiers du monde entier écrivant en différentes langues, mais de créer les espaces particuliers adaptés et favorables à l’expression et à la conversation de chacun. Il ne suffit pas de traduire la plateforme dans la langue anglaise, mais de respecter et d’articuler la majorité des langues scientifiques dans lesquelles les carnetiers d’Hypotheses souhaitent s’exprimer. Il s’agit également d’étendre et d’adapter Hypotheses aux particularités des différentes communautés scientifiques.
C’est en se fondant sur ces prémices que l’architecture technique d’Hypotheses, le régime de visibilité des contenus qu’elle héberge et la gestion de la communauté ont été modifiés.

1. Architecture de la plateforme

Depuis septembre 2011 sont donc nés trois portails linguistiques : de.hypotheses, le portail de la communauté germanophone, es.hypotheses, le portail de la communauté hispanophone et fr.hypotheses, le portail de la communauté francophone.
Le portail général Hypotheses est donc devenu la porte d’entrée et la galerie de ces contenus internationaux.
Les portails linguistiques, quant à eux, répliquent comme autant de portails d’entrée à la plateforme et aux carnets la fonctionnalité d’agrégation jusque là réservée au portail général Hypotheses : ils affichent en page d’accueil et dans le bandeau supérieur les billets récents sélectionnés par leur propre conseil scientifique. Le portail Hypotheses désormais agrège automatiquement l’ensemble des billets publiés sur les portails linguistiques. Les carnets sont associés selon leur langue à un portail ou à plusieurs, si le carnet est multilingue.

Circulation des billets sur la plateforme Hypotheses
Circulation des billets sur la plateforme Hypotheses

2. Visibilité des contenus

Ainsi les billets publiés et sélectionnés par les conseils scientifiques sont doublement exposés faisant à la fois la une du portail linguistique et celle du portail Hypotheses. La liste des carnets réunis par langue est publiée sur chaque portail.
De plus, l’agrégation linguistique augmente la lisibilité de la plateforme et facilite l’accès aux contenus. On peut légitimement prévoir également une augmentation et une diversification des visites qui devraient elles aussi s’internationaliser.
Enfin, c’est à une véritable communauté internationale que les carnetiers d’Hypotheses appartiendront, augmentant ainsi les opportunités de discussions, de relations et de découvertes.

3. Communauté

Car, grâce à la collaboration de partenaires internationaux, les outils d’animation et de communication dont bénéficie la communauté francophone sont progressivement traduits et mis en place en allemand et en espagnol. Une “bloghaus” et une “Casa de los blogs” abritent les billets incontournables de La maison des carnets, et la documentation de prise en main. La liste de discussion des carnetiers se décline désormais en allemand et en espagnol. Enfin, équipes et conseils scientifiques s’internationalisent pour éditorialiser, penser et animer ces nouvelles communautés, s’attachant à les accueillir au mieux.

4. Et vous ?

Malgré tout ces changements, la gestion quotidienne de votre carnet ne se trouve pas modifiée. Vos contenus seront agrégés en fonction de la langue de rédaction choisie et votre abonnement à une liste de discussion dépend simplement de la langue principale déclarée dans le formulaire de création du carnet. Vos billets quant à eux auront plus de chance d’être vus, lus et commentés, mais cela c’est certain, dans toutes les langues !

 

Pour naviguer dans le nouvel écosystème d’Hypotheses, quelques références :

Hypotheses : http://hypotheses.org

de.hypotheses : http://de.hypotheses.org

es.hypotheses : http://es.hypotheses.org

fr.hypotheses : http://fr.hypotheses.org

 

Crédit photographique : Eruption par Spettacolopuro, licence CC by

Une notification pour vos billets mis à la une d’Hypotheses.org

Comme vous avez pu le lire dans le billet « Comment fonctionne la page d’accueil d’Hypotheses.org » http://maisondescarnets.hypotheses.org/1065,  la page d’accueil d’Hypotheses.org est un espace d’éditorialisation des billets publiés sur l’ensemble des carnets de la plateforme. Cette éditorialisation est réalisée par le Conseil scientifique d’Hypotheses.org.

La page d’accueil se divise en deux sous-espaces qui correspondent à deux manières de mettre en valeur les billets retenus par le conseil scientifique. D’une part le corps de la page d’accueil qui affiche les billets du jour ; d’autre part, le bandeau, dans la partie supérieure de la page, qui affiche un billet par jour particulièrement mis en avant. C’est le billet mis à la une dont la visibilité est augmentée par l’illustration qui lui est associée.

Désormais, lorsqu’un billet sera ainsi mis à la une, le carnetier qui est en l’auteur ou l’hébergeur, recevra une notification par le biais d’un commentaire, qui lui sera adressé, posté dans le billet sélectionné. Ce commentaire a pour objectif de prévenir le carnetier de cette sélection, et surtout, de le remercier pour sa contribution, tant au nom de l’équipe d’Hypotheses.org que de l’ensemble de la communauté.

 

Crédit photographique : Paper plane par celineceline, licence CC by-nc-sa 2.0.

Mise à jour et nouvelles fonctionnalités

La dernière version du logiciel WordPress, qui propulse les carnets d’Hypotheses.org, vient d’être activée sur l’ensemble de la plateforme.

Cette version est une amélioration de la version antérieure et propose des nouveautés ergonomiques et fonctionnelles.

Cette mise à jour entraîne donc quelques modifications :

– une nouvelle barre de gestion horizontale située dans la partie supérieure de votre tableau de bord facilite l’accès à vos différents carnets.

Accès aux carnets
Nouvelle barre de gestion – Accès direct aux différents carnets

Elle permet notamment un accès direct à la création de billets, de pages, etc.

Accès direct à la création d'objets éditoriaux
Nouvelle barre de gestion – Accès direct à la création d’un nouvel objet éditorial

– les onglets de votre tableau de bord se déroulent désormais par simple survol

Onglet par survol
Déroulement de l’onglet par survol

De plus, deux nouvelles fonctionnalités de l’éditeur de billet et de page sont accessibles :

– en cliquant sur le bouton « mode plein écran » de la barre d’édition, situé dans la partie droite de la barre d’édition,

Bouton plein écran
Bouton plein écran

il est possible d’accéder à une zone exclusivement dédiée à l’édition de votre texte, augmentant la taille de cette zone, et, ainsi, le confort du rédacteur.

Mode plein écran
Espace d’édition mode plein écran

– enfin, l’option « glisser / déposer » des médias dans le carnet rend plus simple encore l’insertion de médias dans les billets et les pages. Il suffit de sélectionner un fichier enregistré dans son ordinateur, de le faire glisser jusque dans son carnet pour qu’il soit inséré au billet.

Glisser déposer un média
Nouvelle méthode d’insertion de médias

L’ensemble de ces nouvelles fonctionnalités, visant à améliorer l’ergnomie, la navigation et le confort sur les carnets de recherche, s’ajoutent à celles qui étaient dores et déjà disponibles sans pour autant les remplacer : il vous est toujours possible d’accéder à vos différents carnets par le biais de l’onglet « Tableau de bord » > « Mes sites », de cliquer sur les onglets du tableau de bord afin de les dérouler, d’éditer votre billet dans le mode classique d’édition, ou encore d’insérer des images en parcourant vos fichiers.

Comment fonctionne la page d’accueil d’Hypotheses.org ?

Flags, colors and folk...Hypotheses.org est aujourd’hui composé de 302 carnets. La communauté des 600 carnetiers publie en moyenne, chaque jour, une vingtaine de billets. Tous ne peuvent donc pas être publiés sur la page d’accueil d’Hypotheses.org. De même, un seul billet fait la une (en haut de la page d’accueil) chaque jour.

Voici donc une explication du fonctionnement de cette éditorialisation d’Hypotheses.org.

C’est au conseil scientifique d’Hypotheses.org que revient la décision de publier un billet en page d’accueil. Chaque jour, les membres du conseil parcourent l’ensemble des billets publiés sur l’ensemble des carnets pour y sélectionner ceux qui apparaîtront en page d’accueil. Parmi ces billets plus particulièrement valorisés, le conseil affine encore son choix et sélectionne le billet à mettre à la une. Ce dernier se trouve alors dans le bandeau de la page d’accueil accompagné d’une image qui tente d’attirer l’œil et d’évoquer le contenu. Billets en page d’accueil et billet à la une sont ensuite diffusés depuis les comptes twitter et facebook d’Hypotheses.org.

Tous les billets sont susceptibles de se retrouver en page d’accueil et en une d’Hypotheses.org. Toutefois, les carnets débutants, qui ne sont pas encore intégrés au catalogue, peuvent préférer ne pas y apparaître et doivent simplement le signaler à l’équipe d’Hypotheses.org. Enfin, les billets de veilles automatisées ne peuvent pas être pris en compte, car ces billets redirigent les visiteurs directement vers des sites extérieurs à Hypotheses.org ce qui pourrait prêter à confusion sur la nature de la plateforme.

Cette éditorialisation d’Hypotheses.org permet de rendre compte du foisonnement et de la diversité des contenus que vous publiez, tout en tenant compte de l’activité intense de la plateforme.

Mieux valoriser ses billets en page d’accueil

Maîtriser les champs « extrait » et « image à la une » dans un thème Magazine

Pour les carnetiers qui utilisent un thème Magazine, comme Magazine Basic, il est utile de bien maîtriser les champs « extrait » et « image à la une » qui sont proposés dans l’interface d’édition de chaque billet. Les thèmes de type « Magazine » créé une page d’accueil composée des extraits des billets et des images qui y sont insérées : le thème récupère automatiquement les premières lignes et, s’il y en a une, la première image du billet.

Cependant, deux champs peuvent affecter cette mise en page automatique.

  • Le champ « extrait »

Le champ « extrait » permet de personnaliser manuellement le résumé à afficher en page d’accueil de votre carnet. Par défaut, c’est le début du billet qui est affiché. Il est donc recommandé de n’utiliser le champ extrait que si vous souhaitez afficher un résumé différent. En effet, ce champ prime sur la récupération automatique du texte. Involontairement rempli, il peut être la source d’un affichage incorrect en page d’accueil. Par exemple, si une image est insérée dans le champ extrait, alors seule cette image apparaîtra.

Ce champ se trouve en général sous le champ d’édition du texte. Mais étant donné que l’ensemble des blocs d’options de l’interface d’édition est configurable, il se peut qu’il apparaisse plutôt dans la barre latérale. Il est également possible qu’il n’apparaisse pas. Pour y remédier, il vous faudra alors cliquer sur le bouton « Options d’écran » situé au sommet de la page et cocher « Extrait ».

  • Le champ « image à la une »

Indépendamment du texte, vous pouvez également choisir d’afficher une image parmi celles qui sont insérées dans votre billet ou bien une image tout à fait différente. Pour ce faire, il faut utiliser l’option « Image à la une ». Cette option peut, comme le champ extrait, être cachée. Il faut donc aller dans les « options d’écran » pour la faire apparaître, si nécessaire.

Pour l’utiliser, il suffit de cliquer sur la fonction « Image à la une », de sélectionner une image et de l’y insérer. L’image à la une accompagnera alors le texte récupéré automatiquement sur votre page d’accueil. L’utilisation de cette fonctionnalité est conseillée, car elle permet de maîtriser la qualité de l’affichage des images en page d’accueil.

 

Les carnets d’Hypotheses.org sont dans Isidore

ISIDORE est une plateforme de recherche permettant un accès libre aux données numériques des sciences humaines et sociales. Accessible depuis l’adresse http://rechercheisidore.fr, cette plateforme actualise ses résultats grâce à un moissonnage ciblé et régulier dans les bases de données de ses sources. Les nombreuses facettes de son moteur de recherche permettent d’affiner les requêtes (par type de document, par date, par catégorie, etc.) alors que l’éditorialisation en page d’accueil favorise la sérendipité.

Outil indispensable pour la recherche de documents en sciences sociales et humaines, Isidore est une réalisation du très grand équipement ADONIS et est mise en œuvre par le Centre pour la communication scientifique directe (CCSD) du CNRS.

Depuis septembre 2011, les carnets de recherche d’Hypotheses.org sont répertoriés dans Isidore.

Cette indexation met en valeur les carnets selon différentes perspectives :

Cette indexation confirme la reconnaissance des carnets de recherche et des billets de blogs comme partie prenante du corpus des données numériques des sciences humaines et sociales.

Sur le même thème
Vous pouvez lire le billet « Hypotheses.org fait son entrée dans EBSCO Atoz«